Augmenter la taille des polices Diminuer la taille des polices

Couloir aérien de Roissy CDG

Accueil > Couloir aérien roissy cdg

Réduction des nuisances sonores sous les couloirs aériens de Roissy - CDG

 L’Autorité Administrative détient des compétences spécifiques pour gérer les nuisances sonores des douze principaux aéroports français.

L’aéroport de Paris – Charles de Gaulle doit respecter des règles et des techniques de circulation aérienne internationales afin de limiter l’impact des pollutions environnementales sur les riverains. Toutefois, de nombreux facteurs perturbent la bonne utilisation des couloirs aériens et le respect des distances de vol, conditions météorologiques, performance de l’avion…

L ’ACNUSA a donc impulsé de nombreuses mesures pour limiter les nuisances sonores et la pollution de l’air des communes situées sous les couloirs aériens de Paris – Charles de Gaulle :

  • Procédure de navigation aérienne
  • VITRAIL, visualisation des trajectoires

Mesure du niveau sonore des couloirs aériens de Roissy - CDG

Certaines villes de la région Ile-de-France, et notamment plusieurs communes du Val-d’Oise, sont particulièrement exposées aux nuisances sonores générées par le trafic des couloirs aériens de l’aéroport Paris– CDG. Détentrice d’un devoir d’information et de gestion du bruit vis-à-vis du public, l’ACNUSA contrôle régulièrement et mesure le niveau sonore des avions.

Concernant le niveau sonore, l’Autorité de Contrôle a élaboré un protocole de mesure efficace. Allié à deux normes relatives à la surveillance de l’intensité sonore des aéroports, ce protocole a défini des indications de mesures adéquats. L’ACNUSA est ainsi en mesure de proposer au public un programme d’information sur le bruit des avions et de réclamer d’éventuelles sanctions.

Les riverains peuvent se tenir informés des flux aériens avec le système de Visualisation des Trajectoires des avions et des Informations en Ligne (VITRAIL). Des données prélevées par douze stations de surveillance des survols et huit stations évaluant l’indicateur global de l’aéroport Paris Charles de Gaulle.

L’aéroport Roissy – Charles de Gaulle est soumis au Plan d’Exposition au Bruit (PEB) qui limite ou interdit les constructions près de l’aéroport . Son Plan de Gêne Sonore a également été approuvé fin 2013. Ce nouveau plan englobe plus de 70 000 logements pouvant bénéficier de l’aide à l’insonorisation.

Pour obtenir plus de renseignements sur les couloirs aériens de Roissy – CDG, contactez l’ACNUSA par le biais de notre formulaire de contact en ligne, ou par mail à l’adresse contact@acnusa.fr