Augmenter la taille des polices Diminuer la taille des polices

Mesure niveau sonore

Accueil > Mesure niveau sonore

Mesure du niveau sonore: appareils et méthodes normalisées

Responsable du contrôle des nuisances aériennes environnementales – nuisance sonore et pollution de l’air -, l’Autorité de Contrôle des Nuisances Aéroportuaires (ACNUSA) contribue à la  mesure du niveau sonore dans les aéroports et les zones environnantes. Elle a élaboré un protocole efficace pour mesurer le niveau sonore, qui peuvent se définir comme l'intensité sonore perçue.

L’unité de mesure retenue pour le niveau sonore est le décibel A (dBA). Les mesures sont effectuées avec un sonomètre intégrateur – ou avec une chaîne de mesure couplée à une chaîne d’analyse. Les mesurages se font à l’intérieur des locaux comme à l’extérieur (bien que le mesurage extérieur soit privilégié), mais également à l’intérieur des propriétés et en façade d’immeubles.

Par ailleurs, malgré la précision de ces mesures et la connaissance du seuil de la douleur pour une oreille humaine, il n’existe pas d’échelle de niveau sonore objective. La gêne auditive n’est en effet pas ressentie de façon égale par les individus.

Cependant, l’ACNUSA a pu, grâce à son protocole de mesure du niveau sonore, mettre en place de nombreux plans d’actions pour limiter les nuisances sonores aériennes.

Mesurer le niveau sonore pour aider les riverains concernés par le bruit

L’Autorité de Contrôle des Nuisances Aéroportuaires informe et aide les riverains des zones situés non loin des aéroports à bénéficier d'une meilleure protection du bruit et des pollutions sonores. Pour assurer sa mission vis-à-vis du public, les données de mesure du niveau sonore lui permettent de proposer des mesures et des réglementations adaptées.

L’ACNUSA dispose de trois types de pouvoir concernant la mesure du bruit et la limitation de leur impact :

  • un pouvoir de recommandation, qui passe notamment par la définition d’indicateurs de mesures précis, des procédures de moindre bruit au décollage et à l’atterrissage
  • un pouvoir d’alerte – l’ACNUSA avertit les autorités compétentes lorsque les règles en matière de protection de l’intensité sonore ne sont pas respectées
  • un pouvoir d’investigation – l’Autorité de Contrôle enquête sur le bruit des espaces aéroportuaires et leurs zones avoisinantes

 

L’ACNUSA possède également un pouvoir de sanction à l'égard des compagnies aériennes ou d'une personne physique. L'ACNUSA est consultée sur le Plan d'Exposition au Bruit (PEB) et le Plan de Gêne Sonore (PGS). L'Autorité a également oeuvré pour une amélioration du dispositif et de l'aide à l'insonorisation, destinée à insonoriser les logements des zones impactées par le trafic aérien.