Augmenter la taille des polices Diminuer la taille des polices

Exposition aux nuisances sonores des avions

Accueil > Nuisance sonore avion

L’encadrement juridique des nuisances sonores des avions

Les bruits d’origine aéronautique (c'est à dire les nuisances sonores des avions) sont principalement émis par trois types d’aéronefs :

- les avions commerciaux,

- les avions de tourisme (ou avions légers),

- les hélicoptères.

Tous sont tenus d’être certifiés du point de vue acoustique. L’exigence de certification demandée par les autorités nationales, européennes ou internationales est définie par l’annexe 16 à la convention relative à l’organisation de l’aviation civile internationale (OACI), volume I, bruit des aéronefs.

Elle se présente sous la forme de niveaux maximaux de bruit, exprimés dans différentes unités, suivant le type d’aéronef.

Les niveaux sonores maximaux autorisés des avions dépendent du nombre de moteurs et de la masse maximale au décollage ou à l’atterrissage certifiée. On voit, dès lors, que le bruit maximum autorisé pour un aéronef dépend non seulement de son type, mais aussi de sa motorisation et de sa masse.

Les nuisances sonores des avions en baisse

Les innovations technologiques en matière aéronautiques ont permis, ces vingt cinq dernières années, de réaliser des progrès considérables en termes de diminution des nuisances sonores émises par les avions. Mais les derniers décibels gagnés l’ont été à un prix élevé.

Pour plus d'informations sur les nuisances sonores des avions, contactez, l'ACNUSA.