Acnusa
Augmenter la taille des polices Diminuer la taille des polices
Actualités

Accueil > Actualités > EDITO - Nadine Allemand, membre du collège de L'Autorité

EDITO - Nadine Allemand, membre du collège de L'Autorité

Le samedi 17 avril 2021, l’Assemblée nationale a terminé d’examiner en première lecture le projet de loi « portant lutte contre le dérèglement climatique et renforcement de la résilience face à ses effets[1] », inspirée des travaux menés par les membres de la convention citoyenne pour le climat.

En tant que membre du collège de l’Autorité de contrôle des nuisances aéroportuaires, compétente en matière d'émissions atmosphériques de l'aviation, j’ai suivi attentivement les débats.

Depuis plusieurs années déjà, l’Autorité de contrôle conduit un dialogue avec tous les acteurs du secteur aéroportuaire, qu’il s’agisse des exploitants aéroportuaires, des assistants en escale, des services de la direction générale de l’aviation civile ou encore des représentants des associations de riverains et de défense de la santé, de l’environnement et du climat.

Les débats qui se sont tenus à l’Assemblée nationale ces dernières semaines ont été extrêmement riches et ont permis de rappeler les enjeux qui se posent au transport aérien pour qu’il s’inscrive dans l’objectif de neutralité carbone en 2050. Cette période atypique a été, pour l’ACNUSA, propice à la réflexion et à la mise en œuvre de mesures en faveur de la transition écologique : plus particulièrement, de nombreux rapports ont été publiés par l’ACNUSA[2] ces derniers mois apportant de nouveaux outils tant pour la gestion des nuisances sonores que pour la réduction des émissions de polluants atmosphériques et de gaz à effet de serre.

Les recommandations de l’ACNUSA ne se limitent pas aux plus grandes plateformes: une mission a récemment été menée en Martinique, ce qui a permis la déclinaison de plusieurs actions environnementales et a favorisé un partenariat entre l’Aéroport International Martinique Aimé Césaire et Madininair, l’association agréée par le ministère de la Transition écologique pour la surveillance de la qualité de l'air en Martinique.

Je me réjouis de prendre et part à toutes les avancées accomplies ces dernières années et espère vivement que l’ACNUSA continuera, tout en poursuivant ses missions de contrôle, à favoriser le dialogue et à permettre des progrés notables dans la lutte contre la pollution atmosphérique et le dérèglement climatique des plateformes aéroportuaires.   

 

[1] Pour consulter le projet de loi dit Climat-Résiliences :

https://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/textes/l15b3875_projet-loi#

[2] Pour consulter tous nos rapports :

https://www.acnusa.fr/fr/les-publications/etudes/5

Nadine Allemand