Acnusa
Augmenter la taille des polices Diminuer la taille des polices
Actualités

Accueil > Actualités > L'Autorité de contrôle a participé au symposium Quiet drones qui s'est tenu du 18 au 21 octobre 2020

L'Autorité de contrôle a participé au symposium Quiet drones qui s'est tenu du 18 au 21 octobre 2020

Un congrès technique (Symposium Quiet Drones) sur le bruit des drones et des aéronefs à décollage et atterrissage vertical s’est tenu du 18 au 21 octobre 2020. Cet événement qui s’est tenu sous format dématérialisé était organisé conjointement par le Centre d’information sur le Brut (CidB) et INCE Europe. Il a également bénéficié du soutien du ministère de la Transition écologique (DGAC), du ministère des Armées (Office National d'Etudes et de Recherches Aérospatiales - ONERA) et de l’Autorité de contrôle des nuisances aéroportuaires (ACNUSA).

Plus particulièrement, Francis Truchetet, ancien pilote et commandant de bord chez Air France, ancien membre de l’Organisme de Contrôle en Vol, et membre du collège de l’ACNUSA depuis octobre 2018 a activement pris part aux échanges lors de ce symposium. Sa présentation a été intégrée à la session « Normes et Régulations » et a permis dans un premier temps de rappeler que les compétences de l’Autorité, générales ou spécifiques, portent sur l’ensemble des activités de transport aérien.

L’Autorité est donc concernée et intéressée par les premières expériences en France -en région parisienne-, d’insertion de drones pour les missions de transport public.

Dans ce contexte, il a été rappelé l'importance de traiter les nuisances engendrées par ce nouveau mode de transport avec les mêmes exigences que celles déjà appliquées au transport aérien tout en s'adaptant aux spécificités associées au survol des drones :

Tout d’abord, le traitement de la sécurité et des nuisances peut se faire en définissant des règles et en instaurant une charte de bonne pratique. Ensuite, il doit permettre l’engagement d’un travail de prédiction et d’observation des nuisances afin de faciliter leur réduction, et la mise en place de procédures de moindre bruit. Enfin, il repose nécessairement sur une communication transparente avec les riverains et l’association de toutes les parties prenantes (riverains, constructeurs, opérateurs de la navigation, gestionnaires d’aérodromes, exploitants de drônes et bien sûr Autorité de contrôle).

Pour en savoir plus sur le congrès :
https://www.quietdrones.org/?lang=fr

Pour visionner la vidéo de l’intervention de Francis Truchetet :
https://www.youtube.com/watch?v=8jhPYaMY8Io