Acnusa
Augmenter la taille des polices Diminuer la taille des polices
Actualités

Accueil > Actualités > Les effets sanitaires du bruit sont plus que jamais d'actualité

Les effets sanitaires du bruit sont plus que jamais d'actualité

Agnès Brion Ducoux, médecin psychiatre, spécialiste des troubles du sommeil, ancienne vice-présidente de l'institut national du sommeil et de la vigilance (INSV), a été nommée membre de l’Autorité de contrôle en Conseil des ministres, sur proposition du ministre de la Santé, en tant que personnalité compétente en santé humaine. Elle a présidé le comité de pilotage du programme de recherche DEBATS.

La synthèse[1] des résultats du programme épidémiologique DEBATS (Discussion sur les Effets du Bruit des Aéronefs Touchant la Santé) vient d’être finalisée par les chercheurs de l’Université Gustave Eiffel, anciennement IFSTTAR (Institut français des sciences et technologies des transports, de l’aménagement et des réseaux).

Pour l’Autorité de contrôle des nuisances aéroportuaires (ACNUSA), au titre de laquelle j’ai présidé le comité de pilotage de DEBATS, ce rapport en langue française apporte un nombre supplémentaire de données scientifiques permettant d’éclairer tous ceux qui travaillent sur la question des effets sanitaires du bruit lié au trafic aérien et de s’approprier les données scientifiques publiées.

Le comité de pilotage du programme a souhaité la réalisation de ce rapport afin d’apporter un outil supplémentaire non seulement aux professionnels de la santé, mais aussi aux riverains des aéroports, aux associations et à tous les acteurs de terrain qui travaillent activement à la réduction des nuisances aéroportuaires.

En outre, la question des nuisances liées au bruit du trafic aérien a fait l’objet d’un nouveau travail de l’Agence nationale de la sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) qui vient tout récemment de publier un rapport d’appui technique et scientifique de « Synthèse des connaissances scientifiques concernant les effets sur la santé liée à l’exposition au bruit issu du trafic aérien »[2].

Malgré la pandémie qui occupe tous les esprits, un certain nombre d’autres questions sanitaires restent au cœur des préoccupations des riverains des aéroports et de la population de manière plus générale. L'effet sanitaire du bruit en est un ; l'Autorité de contrôle a pleinement conscience qu’il relève du « soin courant » qu'il nous appartient de ne pas laisser mettre de côté, au risque de devoir affronter un effet rebond ou non anticipé d’ici quelques mois. 

DEBATS (Discussion sur les Effets du Bruit des Aéronefs Touchant la Santé) est un programme de recherche épidémiologique de grande ampleur destiné à mieux identifier et quantifier les effets du bruit des avions sur la santé physique et mentale des populations riveraines des aéroports français.

Ce programme a été mis en place par la direction générale de la santé (DGS) du ministère des Solidarités et de la Santé en collaboration avec l’Autorité de contrôle des nuisances aéroportuaires (ACNUSA), à laquelle ont contribué et collaboré la direction générale de la prévention des risques (DGPR) et la direction générale de l’aviation civile (DGAC) du ministère de la Transition écologique. Également contributeur financier, l’Université Gustave Eiffel a opéré ce programme. Les résultats de ces recherches ont déjà donné lieu à un grand nombre de publications dans des revues scientifiques à comité de lecture et d’autres publications scientifiques restent à venir. 

 


[1] Pour consulter le rapport de l’Université Gustave Eiffel « Bruit des avions et santé des riverains d’aéroport. L’étude nationale Debats. Résultats à l’inclusion. : http://debats-avions.ifsttar.fr/rapport.php

[2] Pour consulter le rapport d’appui technique et scientifique de l'ANSES de « Synthèse des connaissances scientifiques concernant les effets sur la santé liée à l’exposition au bruit issu du trafic aérien » :

 https://www.anses.fr/fr/system/files/AP2020SA0053Ra.pdf