Acnusa
Augmenter la taille des polices Diminuer la taille des polices
Actualités

Accueil > Actualités > Mission en Martinique les 3, 4 et 5 septembre 2020

Mission en Martinique les 3, 4 et 5 septembre 2020

Dans le rapport annuel 2020, l’Autorité de contrôle des nuisances sonores (ACNUSA) a invité le ministre de la transition écologique et solidaire et la ministre des Outre-mer à engager, pour les principaux aéroports ultramarins, une démarche d’approche équilibrée au sens du règlement européen (UE) 598/2014.

Une telle démarche n’a pas été rendue obligatoire pour les aéroports dont le trafic annuel n’atteint pas les 50 000 mouvements d’aéronefs de plus 20 tonnes. Une telle démarche relève, dans les territoires ultramarins, du volontariat des acteurs locaux qui peuvent être soutenus par l’Etat et l’Union européenne.

Pour apprécier la faisabilité d’une telle démarche en Martinique (aéroport Aimé Césaire), l’Autorité de contrôle a réalisé une mission exploratrice les 3, 4 et 5 septembre 2020. Le rapport de cette mission a été rendu aux ministres en charge en leur suggérant de mandater le préfet de la Martinique pour animer une démarche pragmatique et rigoureuse de réduction des impacts des activités aéroportuaires sur l’environnement local et le climat.

Une telle démarche est d’ores et déjà engagée par le Grand Port Maritime de la Martinique. Port et aéroport constituent les principales portes d’accès au territoire et les poumons économiques de l’île.

L’engagement volontaire de la communauté aéroportuaire en faveur de l’environnement permettra d’assurer, avec l’appui de l’Etat (plan de relance) et de l’Union européenne (fonds structurels), un développement équilibré des activités.

Pour consulter le rapport : 

https://www.acnusa.fr/uploads/media/default/0001/02/1567_2010-12-rapport-martinique.pdf