Acnusa
Augmenter la taille des polices Diminuer la taille des polices
Actualités

Accueil > Actualités > MOUVEMENTS EN COEUR DE NUIT À L’AÉROPORT DE PARIS-CHARLES-DE-GAULLE PENDANT LA SAISON D’ÉTÉ IATA 2020

MOUVEMENTS EN COEUR DE NUIT À L’AÉROPORT DE PARIS-CHARLES-DE-GAULLE PENDANT LA SAISON D’ÉTÉ IATA 2020

Le trafic total à Paris – Charles-de-Gaulle a évolué en dents de scie pendant la saison d’été avec un minimum en avril 2020 (4 475 mouvements) et un maximum en août 2020 (31 404) avant de retomber en octobre 2020 (16 952).

Le nombre des mouvements de nuit a connu son point bas en avril 2020 (405) et son point haut en septembre 2020 (1 239).

Ces chiffres font ressortir l’effondrement des vols de jour et une chute moins marquée des vols de nuit en lien, notamment, avec la forte demande de vol de fret due à la crise sanitaire.

La part des vols de nuit qui était de 2,45 % en 2019 est passée à 5,9 %.

Les mouvements de nuit réalisés sur créneau de jour (en suspicion de manquement) ont diminué de 67 % d’une saison d’été sur l’autre pour un nombre total de vols de nuit lui-même en baisse de 39 %.

Arrivées de nuit

00h30 – 05h29

2019

2020

Total

4 390

2 336

Sur créneau de jour

1 189

397

 

Départ de nuit

00h00 – 04h59

2019

2020

Total

6 170

4 104

Sur créneau de jour

552

163

 

Le nombre de vols en suspicion de manquement a baissé beaucoup plus fortement que le nombre de vols de nuit. Le progrès est réel. Pour la deuxième saison d’été consécutive, le plafond réglementaire des vols de nuit n’a pas été dépassé.

 

2019

2020

Total des mouvements de nuit

10 560

6 441

Plafond règlementaire

10 662

10 630

 

La poursuite des efforts engagés par les compagnies devrait permettre que le total des vols en présomption de manquements devienne rapidement très inférieur aux seuls départs en présomption de manquements constatés durant l’été 2018. Il reste nécessaire, pour assurer le respect du dispositif de 2003 et celui des règles de concurrence, que tous les mouvements en présomption de manquement fassent l’objet de poursuites.

Le comité de suivi mis en place par l’ACNUSA poursuivra son action de prévention auprès des compagnies afin de continuer à réduire le nombre de vols en présomption de manquements.