Acnusa
Augmenter la taille des polices Diminuer la taille des polices
Actualités

Accueil > Actualités > Publication du rapport environnement de l’aviation européenne 2019

Publication du rapport environnement de l’aviation européenne 2019

Dans ce deuxième rapport environnement de l’aviation européenne dont le pôle Air de l'Autorité propose ici une synthèse, l’Agence européenne pour l’environnement (AEE), l’Agence européenne de la sécurité aérienne (AESE) et EUROCONTROL dressent un état des lieux sur le trafic aérien et son impact environnemental, puis dans un second temps, explorent les différentes solutions mises en œuvre pour rendre ce secteur durable.

L’ACNUSA se félicite de la réalisation d’un tel rapport qui permet d’enrichir la réflexion déjà amorcée par toutes les parties prenantes, en particulier s’agissant des questions liées au bruit, à la qualité de l’air et au changement climatique.

Pour l’ACNUSA, il est primordial d’aborder ce rapport en prenant acte des différents constats dressés, et d’engager de façon concertée les nécessaires grands chantiers de transformation du paysage aérien. L’objectif doit être de permettre à la fois la poursuite du développement économique du secteur, de manière pérenne et durable, tout en protégeant la population des risques auxquels elle est exposée en raison de son impact sur la santé et l’environnement.

Lire la suite

DES EFFORTS A POURSUIVRE contre la lutte des polluants atmosphériques et les émissions de gaz à effet de serre

La lutte contre les polluants atmosphériques et les émissions de gaz à effet de serre nécessitent de renforcer la réglementation existante, mais aussi de soutenir les engagements volontaires des aéroports et des collectivités territoriales concernées.

L’Airport Carbon Accreditation est un exemple d’engagement volontaire que l’on doit pleinement encourager, voire renforcer afin d’appeler les aéroports à prendre leur part de responsabilité.

A l’échelle de la France, on constate les mêmes tendances, comme le montre le bilan de la DGAC sur les émissions gazeuses liées au trafic aérien en France pour l’année 2017 : depuis l’année 2000, le nombre de passagers équivalents – kilomètres transportés a augmenté de 54 % et les émissions de CO2 de 14 %.  Les émissions en oxydes d’azote sont également à la hausse.

Toujours à l’échelle française, à l’horizon 2025, les tendances qui ont été dégagées dans le cadre de l’application de l’article 45 de la loi de transition énergétique pour la croissance verte montrent également des émissions en oxydes d’azote, en particules en suspension totales et en gaz à effet de serre à la hausse par rapport à 2020.  Les gestionnaires ont établi des plans d’actions pour limiter leurs émissions à ces horizons. Il reste donc primordial que l’ACNUSA en concertation avec l’ADEME accompagne et suive la réalisation des actions définies par les aéroports pour limiter leur impact environnemental.

Le nombre de passagers transportés a fortement augmenté depuis 2005 et devrait également croitre de façon notable ces prochaines années. Le nombre de vols opérés entre 2014 et 2017 a augmenté de 8 % et selon le rapport environnement de l'aviation européenne 2019, les projections futures prévoient une nouvelle augmentation de 42 % pour la période allant de 2017 à 2040.Cette augmentation doit être accompagnée par une politique ambitieuse sur la mobilité durable menée conjointement par les métropoles et les gestionnaires d’aéroport afin que les émissions liées à l’accessibilité à la plateforme aéroportuaire restent limitées.

Le programme CORSIA dont la première phase débutera en 2021, fera également l’objet d’un suivi des services de l’ACNUSA.

Au niveau national, il apparaît essentiel de renforcer la coopération de l’ACNUSA avec la Direction générale de l’énergie et du climat (DGEC), la Direction générale de l’aviation civile (DGAC), la Direction générale de la prévention des risques (DGPR), l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME), les Directions régionales de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL). Une réunion avec ces partenaires est envisagée courant du mois de mars pour mettre au point le cadre de travail


Consulter le rapport environnement de l'aviation européenne 2019
et son résumé en français