Acnusa
Augmenter la taille des polices Diminuer la taille des polices

Édito

Accueil > Édito

Le Mot de francis trucheteT


Membre du collège de l'Autorité de contrôle des nuisances aéroportuaires sur proposition du ministre chargé de l'aviation civile, Francis Truchetet est ancien pilote de ligne et commandant de bord Air France, pilote instructeur sur simulateur à l’Institut Mermoz.

 

Ma participation aux réunions d’information et de concertation organisées pour le projet de terminal 4 de l’aéroport de Paris – Charles-de-Gaulle m’a permis de renforcer la conviction qui m’a fait accepter il y a un an d’être proposé comme membre du collège de l’Autorité de contrôle des nuisances aéroportuaires : le développement harmonieux du transport aérien ne pourra se faire que dans le respect des riverains et de leur santé, de l’environnement et du climat.

Marier le développement économique avec le bien-être des citoyens est un vrai défi qui doit être relevé vigoureusement par tous les protagonistes de l’aérien : les institutions publiques (le Gouvernement, le Parlement, les collectivités locales et leurs administrations respectives), les gestionnaires d’aéroport, les compagnies aériennes et les assistants d’escales, les associations de riverains et de défense de l’environnement. Ce pari ne pourra être gagné que par la confiance, fruit d’une concertation qui devra se consolider par des engagements raisonnables d’une part, et la vérification du respect de ceux-ci d’autre part.

Les professionnels de l’aérien doivent donc résolument s’engager pour réduire les nuisances qui affectent les collectivités et populations riveraines, et diminuer l’impact environnemental du transport aérien. 

L’Autorité, outre son rôle en matière de sanction des infractions relevées par les agents assermentés de l’Etat à cet effet, travaille à contribuer à la diminution de celles-ci. En effet la réduction des manquements améliore le respect des textes issus des concertations : des infractions en moins c’est de la confiance et de la tranquillité en plus.

C’est pourquoi l’ACNUSA s’implique fermement dans le suivi et la résolution de nombreux dossiers, comme le respect des créneaux de nuit à Paris – Charles-de-Gaulle, l’amélioration du suivi des procédures de diminution des nuisances à Nice – Côte d’Azur et bien d’autres encore, toujours dans l’objectif d’améliorer la situation par la concertation et l’accompagnement.

 

Paris, le 21 octobre  2019

Francis Truchet,
Membre du collège permanent de l'Autorité de contrôle des nuisances aéroportuaires