Publié le 29 septembre 2021 Modifié le 14 octobre 2021

Audition de l'ACNUSA à l'Assemblée nationale

L’ACNUSA a été auditionnée le mardi 28 septembre à l’Assemblée nationale dans le cadre de l’élaboration du projet de loi de finances 2022.

Gilles Leblanc, président de l’Autorité, s’est ainsi exprimé lors des auditions distinctes menées par la députée Zivka Park, secrétaire de la commission des finances, et par les députés Jean-Luc Fugit et Vincent Descoeur, respectivement secrétaire et membre de la commission du développement durable et de l’aménagement du territoire.

L’ACNUSA a présenté son activité sur l’année écoulée, ses objectifs pour celle à venir et les besoins liés à son activité. Le contexte consécutif à la crise sanitaire a amené l’Autorité à se mobiliser fortement pour favoriser un dialogue local constructif pour que la reprise progressive des trafics s’accompagne d’une réduction des nuisances aéroportuaires.

Elle a rappelé ses recommandations pour l’année 2022 en soulignant que la confiance des populations dans le transport aérien passe aujourd’hui par notre capacité collective à réduire les impacts des activités aéroportuaires sur la santé et l’environnement des populations des grandes agglomérations qui disposent d’un ou plusieurs aéroports ou aérodromes.

Les engagements à 10, 15, ou 20 ans ne suffisent pas. Il importe d’établir – et surtout de mettre en œuvre – des « feuilles de route » locales s’inscrivant précisément dans le cadre des règlements et directives européens relatifs au bruit, à la qualité de l’air locale et au climat.