Publié le 12 novembre 2019 Modifié le 28 septembre 2021

Aéroport de Nantes - Atlantique : L'Autorité appelle à une approche équilibrée

L'Autorité de contrôle des nuisances aéroportuaires se félicite que le Gouvernement ait retenu l'option la plus sobre et appelle à une approche équilibrée. Il s'agit maintenant :

1. de réduire le bruit à la source en écartant progressivement les aéronefs les plus bruyants,

2. de mettre en place des procédures opérationnelles permettant d'atténuer le bruit en approche et au décollage,

3. d'introduire des modulations tarifaires afin de prendre en compte les externalités pour l'environnement et la santé,

4. de réviser le plan d'exposition au bruit (PEB) et de mener à bien le programme inscrit au plan de gêne sonore (PGS),

5. d'instaurer un couvre-feu de minuit à 6h00 du matin et interdire l'exploitation des aéronefs les plus bruyants (aéronefs dont la marge acoustique est inférieure à 13EPNdb) à partir de 22h.

6. de créer des "volumes de protection environnementale" pour garantir le respect des trajectoires d'approche et de décollage,

7. de proscrire l'utilisation des moteurs auxiliaires de puissance lorsque les aéronefs sont en stationnement.