Publié le 13 janvier 2022

Les compagnies aériennes n'ont aucune raison objective de voler à vide et le principe dit "use it or loose it" doit être rétabli dans certains cas

Depuis le début de la crise sanitaire, les compagnies aériennes ont obtenu de conserver les créneaux qui leur sont accordés sur les aéroports européens même si elles n'utilisent que 50% d'entre eux. Elles peuvent en outre obtenir des coordonnateurs nationaux de conserver certains créneaux qu'elles ne peuvent pas utiliser. Elles n'ont donc aucune raison de faire pression sur la Commission Européenne en prétendant réaliser des vols à vide.