Publié le 21 novembre 2022 Modifié le 29 novembre 2022

Recherche de procédures d'approche adaptéees aux descentes continues sur l'aérodrome de Lyon - Saint-Exupéry

Les services de la navigation aérienne Centre-Est réaliseront une expérimentation d'un an sur l'aérodrome de Lyon – Saint-Exupéry avant de mettre en place de nouvelles procédures d'approches initiales adaptées à de véritables descentes continues. Cette expérimentation pourrait débuter au 1er mars 2023.

La généralisation des procédures d'approche en descente continue (voir la page dédiée sur le site du ministère de la Transition écologique) est une recommandation de l'ACNUSA et une préconisation d'Eurocontrol. Elle est souhaitée par les compagnies aériennes. D'un point de vue théorique, les résultats escomptés sont positifs pour les parties prenantes. Les bénéfices sont d'ordre environnemental (réduction du bruit, de la pollution de l'air et des gaz à effet de serre) et économique (par une diminution de la consommation de carburant). Il importe de vérifier la réalité de ces bénéfices et d'entrainer les contrôleurs aériens et les pilotes à pratiquer ces approches en navigation satellitaire de précision.

Graphique descentes continues

 

Les nouvelles procédures d'approche envisagées ont été présentées lors de la commission consultative de l'environnement de l'aéroport de Lyon – Saint-Exupéry du 28/09/2022 puis au collège de l'Autorité de contrôle lors de sa session plénière du 7 novembre 2022. Elles apparaissent intéressantes et le collège a validé le cadre expérimental. L'expérimentation engagera le service local de la navigation aérienne et plusieurs compagnies aériennes opérant à Lyon - Saint-Exupéry. Elle permettra de procéder aux ajustements éventuellement nécessaires avant évaluation. Cette expérimentation alimentera l'étude d'impact de la modification des procédures d'approche. Le collège recommande d'associer aux nouvelles procédures des volumes de protection environnementale au sens de l'article L.6361-7 du code des transports. Il s'agit de définir la marge de tolérance par rapport aux trajectoires optimales. Il importe en effet que la marge de tolérance par rapport aux trajectoires optimales recherchées soit rendue publique afin que les pilotes, les contrôleurs aériens, les collectivités territoriales et les populations concernées en aient connaissance.

Le collège de l'Autorité indépendante encourage tous les autres services locaux de navigation aérienne à s'engager sur la voie de la généralisation des procédures d'approche en descente continue des grands aéroports français.